BIEN CHOISIR SON COMPRESSEUR

By |2020-02-19T13:16:02+01:0019/02/20|Compresseurs|

Quand Prudence est mère de Sureté…

Un certain nombre de personnes sont venues à nous dans le cadre de leur recherche de matériel d’aérogommage, dont compresseur, en nous disant : « on me propose un 3cv de 200l », « on me dit qu’un 50l suffit » , « qu’avez-vous d’équivalent ? »…

Nous avons donc décidé de réaliser cet article pour vous aider à décrypter certaines « informations » et vous permettre d’effectuer votre achat en toute connaissance de cause (ce qui n’exclut pas de nous contacter pour toute information complémentaire et conseils en cas de besoin…)

 

Ce qui nous motive ici ? Que vous gardiez confiance en ce procédé de décapage efficace et « Eco’Logique » qu’est l’aérogommage, en vous équipant du compresseur adapté à votre aérogommeuse et l’usage que vous en faites…

LES 3 INFORMATIONS A RETENIR

 

UNE RESERVE D’AIR EST INUTILE EN AEROGOMMAGE 
C’ EST LE DEBIT REEL (OU RESTITUE) QUI NOUS IMPORTE 
LA BUSE DE VOTRE FAISCEAU DETERMINE LE DEBIT NECESSAIRE

 

Autrement dit : « un 50l », un 3cv, ou même « un 90 ou un 200l »…. ne sont pas des informations fiables pour faire le choix de votre compresseur !

 

Pour bien comprendre :

 

L’aérogommage, quelque soit le matériel utilisé, est très consommateur d’air.

Si la capacité de votre cuve et son équipement pneumatique interfère « plutôt peu » sur votre consommation d’air, c’est la taille de la buse utilisée qui déterminera le débit « réel », ou « restitué », nécessaire au bon fonctionnement de votre aérogommeuse.

 

(Attention, tout de même, à prendre en compte les consommations de l’aéroréfrigérant ou de certains épurateurs, 
Et, bien évidemment, une « aérogommeuse de 40 litres » n’aura pas le même besoin qu’une « 10 litres »).

 

Précision : la taille de la buse étant son diamètre.

C’est donc le débit « instantané» (donné à l’instant T) qui nous intéresse car votre compresseur doit pouvoir vous donner un débit stable, chaque seconde de votre intervention en décapage, quel que soit le temps nécessaire pour l’effectuer.

Si le débit réel de votre compresseur est adapté à ce que demande la buse, vous pourrez travailler EN CONTINU, 10mn, comme 10h, sans jamais avoir à faire de pause (sauf peut-être pour le déjeuner).

Si, à l’inverse, votre compresseur ne restitue pas le débit suffisant, adapté à la taille de votre buse, votre décapage ne sera pas efficace et de piètre qualité… sans compter le temps perdu et l’agacement qui ne tardera pas à arriver…

Exemple : on vous propose une aérogommeuse avec une buse de 3 ou supérieure avec un compresseur de 300l/mn ? autant souffler dans un tuyau…

En Effet, n’ayant pas les capacités nécessaires pour assurer un débit stable plus de quelques minutes (grâce à sa réserve) à une pression suffisante pour effectuer le travail , le compresseur passera par des phases de remplissage qui vous obligeront à faire maintes pauses et rendront votre travail difficile (jet d’abrasifs instable) dont les conséquences seraient désastreuses sur les supports les plus sensibles et consommatrices et très peu rentables (surtout pour les nerfs) sur les autres supports.

 

Si vous êtes prêt à faire des pauses toutes les 5mn, l’achat d’un compresseur « inadapté » ne sera pas un frein.

Dans le cas contraire, il vous faudra veiller à
Recueillir les éléments essentiels au choix du « bon » compresseur :

DEBIT

Celui-ci doit vous être mentionné en débit REEL ou RESTITUE. Il doit être suffisant pour répondre aux besoins de votre buse à une pression suffisante pour effectuer votre décapage.

Vous n’avez que le débit « engendré » ou « absorbé » et on ne vous communique pas le débit réel ? un moyen très simple de connaître « approximativement » le débit réel (dépend de certains paramètres qui diffèrent selon le fabricant) est alors de déduire, en moyenne, 20-25% du débit engendré annoncé.

BUSE

Quelle est la taille de la buse proposée avec votre aérogommeuse ?

Buse de 2, 3, 4, plus ? Succinctement: plus la buse est grande, plus vite avance le travail…et plus d’air elle nécessite.

A quelle pression allez-vous pouvoir travailler avec le débit qu’offre votre compresseur ?
Attention, certaines applications nécessitent plus de pression que d’autres…

Le tableau ci-dessous représente des informations qui peuvent vous être utiles pour vérifier que le compresseur proposé est adapté à la buse équipant votre aérogommeuse .

Attention, ce sont des moyennes et tous les diamètres de buses ne sont pas représentés.

Attention également : certaines buses vendues sur le marché, notamment du net, sont en céramiques. Celles-ci, souvent vendues, voire offertes par lot de 24, ont la fâcheuse tendance à « fondre comme neige au soleil ». Ainsi une buse de 2 deviendra vite une buse de 6 et votre compresseur (choisi pour une buse de 2) « ne suivra plus »…

Reprenons notre exemple d’un compresseur de 300l/mn proposé avec une buse de 3 :

Ce tableau démontre que vous ne pourriez alors travailler qu’à 3 bars… Et à 3 bars… on ne fait pas grand-chose (hormis un simple nettoyage ou enlever la cire d’un meuble par exemple) !… Notre expérience de prestataires nous permet d’affirmer que, même pour le bois, dur ou tendre, la grande majorité des décapages à effectuer pourrait s’avérer compliquée à cette pression…

 

MAIS ALORS…. QUEL EST LE BON  COMPRESSEUR ?

Soyons clair ! Il n’y a pas un bon compresseur mais plusieurs…

Le bon compresseur sera donc celui qui est adapté à VOTRE BESOINet votre budget….

Plusieurs questions peuvent aider à déterminer vos besoins :

  • Particulier : (je rénove une maison ; je rénove des objets, véhicules)… ?
  • Professionnel :
       je suis « relookeur » de meuble, menuisier, peintre, électricien (si si on en a…) ; ce n’est pas mon activité principale mais plutôt un outil ?
       je suis Aérogommeur ; c’est mon activité principale ?
       je traite tous types de surfaces ? importantes ?….
  • Vais-je déplacer mon aérogommeuse et donc mon compresseur ailleurs que chez moi ou dans mon atelier ?
  • Si oui, ces déplacements seront-ils rares ou fréquents ?
  • Si je souhaite un compresseur électrique, puis je en avoir un suffisamment « puissant » (débit/pression) en monophasé ou dois je prévoir un Triphasé ? ou dois-je penser à l’achat d’un « thermique ».
  • Ai-je le triphasé à dispo chez moi, comme chez mes clients ?
  • Si je choisis un thermique lequel serait préférable pour mon activité et mon budget ? piston ? vis ? chargeable dans mon véhicule ? tractable ?
  • Quelle utilisation vais-je en avoir, à quelle fréquence ?
  • Quels sont les besoins en air de la buse dont mon aérogommeuse est équipée ?
  • Si je veux utiliser une buse plus importante, pourrais toujours utiliser mon compresseur ?

Toutes ces questions vont apporter des réponses qui vous permettront de définir le type d’aérogommeuse et le type de buse que vous allez le plus fréquemment utiliser.

C’est d’abord à ces questions qu’il va falloir répondre pour déterminer quel sera VOTRE « bon » compresseur.

 

PARLONS MAINTENANT… BUDGET !

Celui du compresseur n’est pas des moindres pour un matériel adapté aux besoins de l’aérogommage, dans sa globalité.

Aussi, pour les compresseurs que nous préconisons, selon matériel et taille de buse, démarrons-nous à 1145€ HT (1374€ TTC) pour l’un de  nos « petits » modèles, avec 400l /mn réels…

 

RECAP RAPIDE SUR LES PRECAUTIONS A PRENDRE POUR VOTRE ACHAT :

Contactez plusieurs fabricants / distributeurs et confrontez les réponses
Cela devrait vous permettre de faire un 1er tri …

Comparez les composants de votre matériel – vérifiez de bien comparer ce qui est comparable :

Il nous est arrivé d’entendre que nous étions un peu plus chers alors que le confrère présentait une aérogommeuse de 8 à 10l sans doseur d’abrasifs ou avec un « doseur » ¼ de tour type DU (conçue pour les fluides hydraulique et non pour les abrasifs) avec buse en carbure de tungstène, accompagnée d’un compresseur de moins de 380l/mn).

Là où, nous, proposions, une 10 litres, avec un doseur conçu pour l’utilisation d’abrasifs (le même équipant notre 40 litres) et buse en carbure de bore (plus résistant que le tungstène) , accompagnée d’un compresseur de 400l/mn (formation, Télé-assistance et avantages tarifaires sur accessoires compris…).

Obtenez des devis clairs et détaillés en n’hésitant pas à demander que votre fournisseur s’engage !

Votre devis doit pouvoir comporter des informations sur les pressions max de travail avec le matériel préconisé (les paroles s’envolent et vous ne pourrez faire valoir vos droits si vous n’avez aucun écrit dans le cas où votre compresseur serait inadapté).

Cette précaution vaut aussi, et surtout, pour les Equipements de Protection Individuelle (EPI) qui vous sont conseillés.

Petite aparté sur le sujet des EPI pour lesquels nous reviendrons dans un article futur :

N’oubliez pas que fabricants et distributeurs, de matériels et d’EPI ont un DEVOIR d’information ET de conseil !

Si l’un d’entre nous vous préconise, verbalement, de brancher votre casque à adduction d’air sur votre aérogommeuse, ou votre compresseur, sans passer par une borne d’air respirable, et ce, sans vous alerter sur les dangers liés à cette utilisation, demandez-lui de l’écrire !  Nous…ne le ferons pas ! Voir aussi nos articles « Olivine versus Garnet » et « Abrasifs sans poussière ».

De même pour un « simple P3 » ou masque et ½ masque à cartouches FFP3 dont on dit qu’ils sont à « pression négative », c’est-à-dire sans ventilation assistée ni adduction d’air…

Cet écrit ne vous protègera pas d’un manque de protection mais pourra constituer la base du recours à vos droits, le cas échéant…

Quant aux affirmations du type « pas besoin de protection », si vous l’entendez, courage…fuyez !

En aérogommage, comme en sablage, même en simple ponçage, une protection est nécessaire (et réglementée pour les salariés). Un certain nombre d’ouvrages existent sur le sujet dont provenant de l’INRS…

 

Vous souhaitez en savoir + ?

Nous consulter sur nos gammes d’aérogommeuses ou/et compresseurs ?

Contactez- nous par mail, via notre fiche contact

ou par tel au 06.63.67.01.60 /06.34.58.04.89

 

NOUS NOUS TENONS A VOTRE ENTIERE DISPOSITION POUR VOUS CONSEILLER AU MIEUX